chap1 - Clr.C.tif

clr.c

Faiseuse d’images, dé-faiseuse d’écheveaux, gestatrice de chimères. Son travail est construit sur la juxtaposition de détails, l'enchevêtrement d'histoires, et l'appel du sacré. Il faut se rapprocher pour percevoir à la surface de ces supports tatoués un univers peuplé d'êtres excisés de leur normalité. Sorti d’une étrange et intérieure gestation, son dessin crée d'autres mondes fantasmagoriques, un jardin des délices d'un genre nouveau avec pour préoccupation centrale l’image de la Femme. Une eau d'encre trace un sillon sur cette terre immaculée, où cette déïté féminine commune et universelle devient un monde à part entière dans toute la complexité et la douceur qui la caractérise. Sans filet, comme une funambule suspendue dans les airs, la conteuse brode de nouvelles légendes....

chap2 - Alex Pariss NB.jpg

Alex Pariss

Né en 1983 dans l’Essonne (91), Alex Pariss est llustrateur, graphiste et plasticien. Ses influences diverses et son expérience dans le design graphique l’orientent depuis quelques années vers les Art Optiques et Cinétiques. Héritier d’artistes du mouvement Op Art, ses supports et médiums varient mais confrontent tous le regard du spectateur à des illusions abstraites ou figuratives, contraignant l’oeil à décrypter les formes et à douter de sa perception. La trame géométrique presque omniprésente dans ses créations nous offre plusieurs niveaux de lecture. Le travail des valeurs, le moirage, le jeu des formes et des contre-formes prennent leur sens in situ dans des lieux insolites et son travail du noir et blanc parfois moucheté de couleurs vives privilégie les formes vibrantes aux sensations plates et criardes. Volontairement minimal et contemporain, Alex Pariss développe un style tranchant, brut et singulier.

chap3 - Niark1.jpg

Habile compositeur graphique, Sébastien Féraut aka Niark1 est un artiste parisien (maintenant domicilié à Montpellier) aux pratiques artistiques multiples. Peintre et illustrateur, son univers est peuplé d’un troupeau de créatures chimériques et autres spectres aux yeux multiples et aux dents acérées. Ses compositions oscillent entre le pop-surréalisme et la figuration libre, le tout imbriqué à la manière d’un cubiste Contemporain. Travaillant aussi bien sur son ordinateur pour la réalisation de visuels tels que des affiches et sérigraphies de concerts et autres collaborations avec diverses marques prestigieuses. Son travail plastique se différencie via un processus créatif plus libre et spontané. Mêlant diverses techniques tels que la peinture, le collage et le dessin. Ses oeuvres représentent la plupart du temps des personnages aux allures hétéroclites et aux textures affirmées dans des compositions frôlant avec l’abstraction.

Gin - Alex Herou - SMALL.jpg

Alex Herrou

Dans ses images, toujours fantasmées, se croisent des êtres isolés, comme rejetés du réel. Influencé tant par les gravures d’Albrecht Dürer que par le surréalisme d’Yves Tanguy, il traduit ses rêveries et ses angoisses souvent en séries de crayons, encres et lavis.

Niark1

chap4 - Saint Homas 2.jpg

Saint-omas

Saint-Oma est issu d’un cursus artistique, École Boulle (DMA ciselure), École des beaux-arts d’Épinal (DNAP, DNSEP), cette longue formation l’a conduit à construire une trame plastique autour de quatre médiums : le dessin, l’animation 2d, la peinture et le collage. Ses œuvres se découvrent sur les murs et dans les friches, mais aussi dans des expositions solos où collectives, sur des t-shirt (agnès b) et même sur le papier journal et les couvertures de livres, il réalise aussi des performances dessinées.

... Il n’y a aucun contrôle, juste une intention, un désir de se positionner comme le vecteur de ce qui passe, simplement, en nous, dans l’instant, toujours vers le nouveau, le différent, l’émergence d’une forme neuve qui oriente la pensée, qui, à son tour, oriente la forme...

image seule 13bis.jpg

13 Bis

Treize Bis nous enchante par ses collages poétiques et oniriques compo-
sés à partir d’images puisées dans notre mémoire commune pour en
extraire la matière brute, la forme dépouillée, élémentaire, inscrite, dans notre
inconscient collectif.
L’artiste s’inspire de notre patrimoine pictural pour en restituer non pas les
œuvres, mais la trace, le vestige, imprimés sur les murs délaissés de nos rues.
Treize Bis recompose, décontextualise, transforme les éléments picturaux
anciens pour les livrer, telle une réminiscence surréaliste (rappelant le
travail de Max Ernst), à travers des compositions fragmentaires et hétéro-
clites, non dénués parfois d’humour, et dont le fondu tient essentiellement
à la blancheur douce et translucide qui la recouvre, comme pour mieux en
découvrir la nudité virginale et la fragilité du grain, de la peau et du papier.
Par ses collages, Treize Bis effleure l’intemporel, là où émergent le transi-
toire, l’effacement, la trace, l’absence.